Skip to content

La machine à danser

machine

Hier, j’ai vécu un de ces petits moments qui font du bien.

J’avais eu une longue journée au travail (lire fermer la garderie à cause de l’heure tardive à laquelle on va chercher les enfants). En arrivant à la maison, j’avais des boulettes à préparer pour le souper (imaginez-moi en train de former de petites boules de viande à la vitesse de l’éclair à 18 h 30 pendant que les enfants jouent à m’espionner). Pourtant, j’étais plutôt de bonne humeur.

En montant pour l’heure du bain, Émile (ne me demandez pas pourquoi) chantonnait un air de la Compagnie créole – la machine à danser. Plutôt que de le laisser aller sans trop l’écouter, je me suis mise à chanter et à taper des mains. Nicolas nous a emboîté le pas. Émile menait donc la cadence pendant que Nicolas et moi suivions le rythme. Les deux garçons (et moi y compris) avons bien ri. Et ça c’est poursuivi pendant tout le bain. Ce n’était presque rien, pourtant ça a fait ma journée.

 C’est un des petits bonheurs dont je parlais dans ma résolution de l’an 2015.

(Sur la photo, on peut voir Nicolas, mon autre petit bout en train).

Aucun commentaire

Laisser un commentaire